Tout ce que vous devez savoir sur le test ADN

Les tests ADN étaient quelque chose de très réglementé auparavant. Cependant, avec l’ouverture du marché et d’Internet, il est devenu possible de demander de faire un test ADN à tout moment avec un laboratoire agréé ou non pour connaitre son patrimoine génétique.

Le test ADN, comment ça fonctionne ?

Chaque individu est composé de cellules. Pour chaque cellule, il y a un code génétique formé par des molécules appelées A, C, G et T. Ces dernières sont ordonnées différemment pour chaque individu, mais sont essentielles pour définir le profil génétique de chacun d’entre nous. C’est cette partie appelée code génétique que les scientifiques ont besoin d’analyser afin d’identifier le profil génétique d’un individu durant le test ADN. En effet, le code génétique est formé par des gènes qui permettent de détecter des maladies particulières chez une personne. Cela est constaté si le gène a des défaillances. En d’autres termes, le test ADN va permettre de faire un diagnostic si un individu est porteur d’un gène modifié pouvant causer des maladies cancéreuses ou chroniques et héréditaires. Pour réaliser le test, il est possible de prendre des échantillons de fluides buccaux, de sperme, de sang, de sueur ou encore d’ongles sur le sujet à tester. Ensuite, on effectue l’analyse de ces échantillons dans un labo idéalement agréé grâce à la méthode de réaction de polymérisation en chaîne. Le test se termine avec l’électrophorèse qui permet de traiter les résultats.

Pourquoi réaliser ce type de test ?

Outre le dépistage génétique des maladies, le test ADN est aussi utilisé pour savoir si un individu est le père d’un enfant. Il s’agit dans ce cas d’un test ADN de paternité. Une femme enceinte peut même procéder à cette démarche durant sa période de grossesse si elle n’est pas sûre du père de son enfant. Pour réaliser le test, il suffit de se rendre sur des sites qui permettent de commander un kit dédié à cet effet comme https://www.vaterschaftstest-dna.com/vaterschaftstest/unsere-test. Mais, le test ADN est également utilisé dans le domaine judiciaire pour reconnaître des faits en établissant la preuve qu’une personne à blessé ou tué une autre, que ce soit après un cas viol ou d’une blessure à la main. Il est aussi possible d’utiliser les résultats pour confirmer que des individus sont du même patrimoine génétique avant de partager un héritage ou avant de prendre en charge les enfants d’un défunt.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.