Contraindre l’autre à faire l’amour en pleine dispute : une bonne idée ?

Votre maison s’est transformée en une arène de combat quand votre conjoint rentre à la maison. Une grosse dispute a éclaté, vous êtes virulent, tout ce qui vous passe sous la main se casse. Voici que vous vous commenciez à lancer de gros mots, vous vous agitez dans tous les sens et vous vous arrachez les vêtements. Finalement l’un s’est jeté bestialement sur l’autre pour lui contraindre à faire l’amour espérant que la tension s’adoucisse. Vous est-il déjà arrivé de vivre cette situation ? Est-ce une bonne idée de contraindre l’autre à faire l’amour pendant une dispute ? L’avis du sexologue dans cet article.

Les rapports intimes : un consentement mutuel

Quelle que soit votre raison d’initier un ébat amoureux, il doit toujours se faire avec l’accord de l’autre. Même s’il vous semble nécessaire de faire des rapports intimes pour sauver votre couple, cela pourrait être au contraire néfaste à longueur de temps. En effet, un conflit éclate quand on éprouve à faire sortir des sentiments, des divergences et bien que cela puisse sembler être assez virulent, les couples doivent à un moment donné les faire sortir pour se vider le cœur. Contraindre l’autre à faire l’amour peut être vécue comme une oppression, car la personne non consentante perd le contrôle de ses sentiments et peut se sentir trahie.

Le langage de l’amour est faussé

Dans le langage corporel, faire l’amour exprime l’harmonie du couple, c’est une preuve qu’il y a un bon équilibre émotionnel, c’est aussi l’union, la fusion des deux partenaires. Or, une dispute est contraire à cette harmonie, c’est une divergence et un déséquilibre de cette cohésion du couple. En d’autres termes, il est un peu imprudent de faire l’amour n’importe quand, que vous bagarriez ou que vous vous aimez, car vous risquez de vous perdre dans vos sentiments et de ne plus ressentir vos vraies émotions.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *