Comment chauffer son homme ?

Mettre un peu de piment dans votre vie sexuelle : mesdames il n’y a rien de mal à cela ! Et on ne vous demande pas non plus de faire des séances à la « 50 nuances de Grey ». Il suffit de quelques techniques simples et efficaces pour chauffer votre homme comme il se doit.

Une visite surprise

Ce n’est pas parce que vous vivez ensemble que vous ne devez plus vous surprendre. Essayer de nouvelles expériences sexuelles vous permettra même de renforcer vos liens. Ainsi, pourquoi ne pas faire une visite surprise de votre homme comme quand vous étiez jeune et sans soucis.
Les choix sont nombreux. Par exemple, celles qui sont très extraverties peuvent récupérer leur homme au bureau pour une séance entre midi et 2 à l’hôtel. D’autres attendront d’être à la maison pour accueillir leur homme avec une tenue légère.

Les sextos : comment en faire bon usage ?

Avec l’arrivée des nouveaux Smartphones, vous avez plus de possibilités de chauffer facilement votre homme. Pourquoi pas essayer les sextos ? Ce sont des messages coquins que de nombreux couples s’envoient, et notamment ceux qui vivent une relation à distance. Le but est de s’exciter l’un l’autre en définissant sa tenue, son excitation, ses envies et comment on souhaiterait être prise. Afin de pimenter un peu les choses, vous pouvez même envoyer des photos à votre homme. Vous verrez qu’à la fin de la soirée, l’expérience sexuelle sera différente.

Regarder des films ensemble

Mesdames, cessez de jouer les effarouchés. Il a été établi que plus de 65 % de la gent féminine apprécie les films coquins. On ne parle seulement des œuvres hard. Ce peut être un film érotique qui suggère sans trop en montrer.
Lors de vos soirées en amoureux, faites-en l’expérience ! Au lieu d’un film romantique à en faire pleurer, optez pour un film érotique. L’envie augmentera au fur et à mesure que le film avance. Et à la fin de la soirée, vous pouvez vous lancer dans des ébats comme jamais vous n’en aurez eu.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *